L’assurance pour risques professionnels : ce qu’il faut savoir

Table des matières

Quand vous êtes entrepreneur, que vous êtes responsable d’une société ou d’une entreprise et exercez une activité, parfois cette dernière comporte des risques où vous pouvez perdre de l’argent.

C’est pour ça que l’assurance risques professionnels a vu le jour, afin de protéger vos biens dans le milieu du travail et de couvrir en cas de sinistres d’un de vos employés ou n’importe quel incident qui puisse être couvert par l’assurance, dans cet article, nous parlons en détails de l’assurance risques professionnels et de tout ce qu’il y a à savoir à son propos.

L’assurance risques professionnels : il vaut mieux être préventif

Quand on sait à ce que l’on peut faire face quand on exerce une activité bien précise, il vaut mieux souscrire à une assurance pour risques professionnels, c’est donc nécessaire et surtout préventif et ce, en exécutant quelques actions, il s’agit alors de la sécurité liée au travail en général :

  • faites former vos salariés et employés quant aux risques professionnels ;
  • investir dans des biens qui permettent la production qui sont sécurisés ;
  • informer le personnel sur les gestes à adopter pour bien entretenir le matériel et ne pas le casser et l’abîmer.

assurance-risque-professionnels 

En quoi consiste l’assurance de risques professionnels ?

Une activité professionnelle peut parfois causer ou risquer de causer quelque chose à quelqu’un qui l’exerce, un événement s’avérant dangereux et porte atteinte à l’intégrité mentale ou physique d’un individu.

Les risques de profession sont englobés en 3 grandes catégories :

  • les risques liés aux biens ;
  • les risques liés au secteur dans lequel il y a l’activité (électricité, bâtiment…etc.) ;
  • les risques liés aux individus (le personnel, le directeur…etc.).

Les risques peuvent être vraiment en grand nombre et on peut citer : dans un laboratoire par exemple, la manipulation de produits chimiques peut engendrer les risques chimiques, ensuite vont venir les risques physiques, on cite la dégradation de la santé d’un salarié à cause de bruits, de chutes…etc.

Il y a également des risques qui peuvent survenir quand on utilise un véhicule et qu’on subit un accident lorsque c’est pour le travail qu’on se déplace. L’équipement de travail peut aussi causer des sinistres aux travailleurs et c’est donc un risque supplémentaire. Puis il y a des risques qui sortent un peu du cadre de l’activité en elle-même, comme les catastrophes naturelles et les incendies (sauf si le travail consiste à utiliser le feu, comme dans une cuisine d’un restaurant).

Est-ce que la souscription à l’assurance de risques professionnels est obligatoire ?

Si ce type d’assurance vient couvrir l’entreprise de sa responsabilité civile, alors oui, il est obligatoire d’y souscrire, cette dernière ayant un caractère qui est légal, elle est là pour donner réparation aux dommages matériels ou physiques qui peuvent être causés à n’importe quel tiers.

Elle peut alors couvrir les dommages qui peuvent surgir dans le lieu de travail ou à l’extérieur quand l’activité y est exercée. Elle peut couvrir les travailleurs si ils sont malades ainsi que les dégâts qui peuvent être engendrés quand les biens de l’entreprises sont utilisés.

Cette assurance qui est la multirisques pro dispose de son caractère qui est obligatoire aussi, son but étant la garantie des biens liés au travail et des locaux où a lieu ce dernier contre les dégâts qui peuvent être causés aux tiers ou au responsable.

On peut citer les dégâts de matériel électrique, les catastrophes climatiques ou encore les incendies. Il y aussi des assurances pour les risques au travail qui viennent s’ajouter (mais pas obligatoirement) et on cite :

  • la perte d’exploitation peut être assurée quand vous perdez de l’argent à cause d’un sinistre ;
  • la garantie de l’homme clé : elle vient couvrir le risque de décès ou d’accident pour une personne qui a un rôle important dans la société ;
  • quand vous transportez de la marchandise, il est possible d’être assuré en cas de pertes d’argent causées par un vol, l’avarie ou la casse ;
  • l’assurance pour les bris de vos machines : elle couvre votre équipement des dommages qui peuvent être causés.

À qui s’adresse l’assurance de risques professionnels ?

C’est au dirigeant (le chef) de la société d’y souscrire au nom de son entreprise. La question peut se poser également pour les micro-entreprises, cela ne change rien, si l’activité fait courir des risques alors il faut souscrire à cette assurance.