Assurance risque effondrement : tout savoir !

Table des matières

Le risque d’effondrement d’un immeuble est très rare, mais il reste tout de même un danger qui peut arriver à n’importe quel moment, ce qui fait que les locataires et les habitants seront vraiment démunis, d’autant plus que ça touche aussi les meubles, les articles électroménagers et les affaires personnelles.

La plupart des contrats multirisques habitations offrent aux assurés des garanties pour protéger leur patrimoine telles que les dommages qui causent un effondrement d’un immeuble. Qu’ils soient propriétaires ou locataires, les assureurs prennent en charge les divers dommages causés par l’effondrement.

Ce qui fait qu’on se demande que couvre cette garantie effondrement ?

La définition de la garantie d’effondrement

Les contrats d’assurances multirisques habitations couvrent en principe :

  • les dommages aux biens : les bâtiments qui appartiennent à l’assuré ;
  • la responsabilité civile auquel l’assureur se met à la place du responsable pour indemniser la victime ;
  • la responsabilité civile de l’assuré en tant que locataire ou en tant que propriétaire de l’immeuble.

Mais la plupart des assurances ne prennent pas en charge les garanties qui couvrent les dommages causés par un effondrement d’immeuble, étant donné que ce n’est pas une garantie obligatoire. En contrepartie, les assurances peuvent prendre en charge certaines garanties qui couvrent les événements dont la survenance peut causer l’effondrement d’un immeuble (incendie, explosion, catastrophe naturelle, catastrophes technologiques…).

Ça n’a pas paru important d’inclure la garantie effondrement d’immeuble dans les contrats multirisques habitations car cette garantie est considérée comme étant juste en faveur des locataires car elle pourrait inciter les propriétaires de l’immeuble à ne plus entretenir leurs immeubles.

C’est pour cela, la garantie d’effondrement d’immeuble reste une garantie exclusive dans peu de contrat, ainsi la garantie effondrement garantie les dommages matériels causés par l’effondrement de l’immeuble que ce soit un effondrement partiel ou total de l’ossature ou des fondations de l’immeuble.

assurance-risque-effondrements

Quelle est l’importance de cette garantie ?

C’est à la charge de l’assuré de démontrer qu’il profite de la garantie effondrement de l’immeuble, ainsi il est important que les clauses du contrat mentionnent la garantie de l’effondrement. Reste à savoir que la garantie du risque d’effondrement n’est pas prise en charge.

Si des dégâts qui ne sont pas dus à un effondrement, la garantie n’a pas lieu d’être appliqué, de même dans le cas d’un mauvais entretien de l’immeuble ou de détérioration soudaine. Sans oublier que l’assurance habitation n’est pas obligatoire pour le propriétaire qui occupe un logement, mais dans le cas d’un sinistre, le propriétaire reste responsable sur tous les dégâts causés à autrui plus exactement les voisins qui seraient entièrement à sa charge.

Reste au propriétaire de décider si il va la souscrire ou pas, en ayant à l’esprit les risques qu’il encoure et le montant qu’il aura à débourser s’il n’est pas assuré.

Qu’est-ce que la garantie multirisque immeuble ?

La garantie multirisque immeuble protège contre les dégâts provoqués aux patrimoines des assurés, elle est considérée comme étant l’une des couvertures importantes que le syndicat de copropriété doit souscrire, elle prend en charge un grand nombre de garantie comme l’effondrement, dégâts des eaux, les incendies, les vols, les brises de glaces ainsi que la valeur à neuf.

Les principales garanties en cas d’effondrement d’immeuble couvrent en premier lieu les dommages matériels causés aux assurés dus à l’écroulement de l’immeuble : de l’ossature, du couvert, des fondations, du clos. Elle prend en charge aussi les parties communes des bâtiments en cas d’un dégât provoqué par un tiers, la couverture prend en charge :

  • les dépendances comme les caves par exemple ;
  • les équipements collectifs des bâtiments comme l’ascenseur, la cage d’escalier ou encore l’interphone ;
  • le jardin de l’immeuble ;
  • la responsabilité civile professionnelle du propriétaire qui reste obligatoire depuis 2014 ;
  • la garantie multirisque immeuble couvre aussi les garanties de dommages aux tiers comme les locataires, le gardien et les biens extérieurs.

Le coût d’une assurance habitation

Choisir une assurance d’habitation n’est pas aussi facile qu’on le croit, étant donné que de nombreux critères sont pris en compte. Vous devez penser à souscrire à un contrat d’assurance en choisissant une assurance qui répond aux critères rapport qualité-prix, chaque locataire peut s’inscrire à une assurance habitation à partir de 10 jusqu’à 100 euros par mois.

Avant de vous souscrire, sachez qu’une compagnie d’assurance prend en compte ces différents éléments :

  • date de construction du bâtiment ;
  • la superficie ;
  • nombre de pièces ;
  • la localisation du bien ;
  • les équipements de protection ;
  • la nature des garanties.