Comment choisir une assurance chômage privée ?

Table des matières

L’assurance chômage privée est un dispositif mis en place pour protéger les dirigeants d’entreprises, les auto-entrepreneurs et les indépendants. Ces derniers, contrairement à la majorité des salariés, ne sont pas éligibles aux allocations-chômage, raison pour laquelle la couverture d’assurance chômage privée leur est dédiée. Découvrez ici comment choisir assurance chômage privé selon sa profession.

Assurance chômage privée dirigeante

En tant que dirigeant, vous devez être très pointilleux sur le choix de votre assurance chômage privée. Pour ce faire avant de souscrire, vérifiez si l’assurance couvre toutes les éventualités de perte d’emploi. Veillez aussi à négocier le délai d’attente de façon à ce qu’il corresponde à vos prévisions quant au changement de situation de votre société à l’avenir.

Pour le délai de franchise, tenez compte du poids de votre épargne et de vos dépenses quotidiennes. Pour finir, choisissez un assureur qui propose comme versement annuel 3 à 4 % de vos revenus fiscaux. Aussi, en cas de perte d’emploi, l’assureur doit proposer 50 à 60 % comme indemnisation par rapport à votre revenu mensuel avant la souscription.

Assurance chômage privée auto-entrepreneur

Pour trouver une bonne assurance chômage privée auto-entrepreneur, il est préférable que vous fassiez une comparaison entre plusieurs assureurs. Vous devez en effet faire attention aux garanties proposées à commencer par le montant d’indemnisation que vous percevrez en cas de perte d’emploi involontaire.

Plus ce montant est élevé, plus le montant que vous paierez à l’assurance sera élevé. Le délai d’attente est généralement compris entre 6 et 12 mois. Œuvrez pour que ce délai soit le plus court possible. N’oubliez pas de veiller aux critères d’activation du contrat.

Assurance chômage privée pour les professions libérales

L’assurance chômage privée pour les professions libérales est réservée aux travailleurs indépendants qui n’exercent pas un métier dans les quatre secteurs d’activité suivants :

  • artisanat,
  • commerce,
  • industrie,
  • agriculture.

Étant donné que vos revenus ne sont pas fixes, il est important que vous optiez pour un contrat d’assurance modulable et flexible. Vous serez ainsi en mesure de revoir certains termes du contrat à tout moment. Les frais de cotisation doivent par exemple être modifiables afin que vous puissiez mieux gérer vos revenus. Choisissez aussi une assurance qui vous indemnise sous forme de capital en cas de cessation de travail. En effet, vu que vos cotisations seront faibles, recevoir un capital pour indemnisation sera plus conséquent que des mensualités.

Assurance chômage privée pour les salariés

La plupart des salariés bénéficient déjà de l’allocation-chômage qui les protège d’une perte d’emploi involontaire. Malheureusement, tous ne remplissent pas les conditions pour y souscrire, en particulier ceux du privé. Optez donc pour une assurance qui consent à vous indemniser sur 12, 18 ou 24 mois.

Cette flexibilité est à votre avantage, car elle est en prévision d’un long temps d’arrêt de travail. Aussi, les délais de franchise et de carence doivent être le plus abordables possible pour vous. Pour ce faire, comparez les garanties supplémentaires proposées par plusieurs assurances et les offres d’accompagnement proposées. Songez également à évaluer les dispositions proposées pour les cas de votre décès.

Quel est le tarif d’une assurance chômage privée en moyenne ?

Pour les dirigeants, le montant de l’assurance chômage privée est calculé en appliquant un pourcentage au revenu annuel de l’année précédente. Elle coûte donc en moyenne 1 400 € par mois pour les dirigeants dont les revenus annuels avoisinent 50 000 €.

Pour les auto-entrepreneurs par contre, elle coûte en moyenne 800 € par mois (ce qui revient à 26,30 € par jour). Aussi, les auto-entrepreneurs perçoivent leurs indemnités sur une période de six mois. Noter que pour les salariés, l’assurance chômage privé prélève en moyenne 4,30 % de leur salaire.